Skip to content

Présentation du club

(Article publié dans la Revue française de go)

Il y a des rencontres qui vous changent la vie et celle de Stéphane et de Mickaël en fait partie. Tous deux ne savent pas jouer au Go ou ne l’ont jamais pratiqué avec des créatures humaines, mais tous deux ont le désir d’apprendre et de découvrir. Les premières parties se déroulent à Guidel, au club de Bayes, à quelques encâblures de Lorient, sous l’œil attentif et vigilant de Dominique de Tréglodé, qui les initie aux subtilités, aux nuances et à l’esthétisme du jeu.

Mais leur soif de jouer les amène à se retrouver de plus en plus souvent, d’abord le dimanche, puis le mardi soir où un rendez-vous régulier est depuis mis en place au bar « Le Facteur », à partir de 20 heures. Et puis tout s’enchaînent après la distribution d’un petit tract publicitaire dans les boîtes aux lettres, les centres commerciaux, les magasins de jeux, etc. : des gens viennent, des simples curieux à ceux qui qui ont réellement envie d’apprendre, des jeunes avec leurs mamans aux moins jeunes sans leurs mamans, d’autres qui ont un jeu de Go à la maison mais qui ne savent pas s’en servir, ceux qui perdent contre leur copine et qui ont sérieusement envie de progresser, ceux qui viennent pour faire plaisir (merci Nono) et les clubs voisin qui viennent donner un coup de main, comme Pascal et Thierry du club de Guidel ou Michel du club de Concarneau.

Année de la Chine aidant, Stéphane, notre futur président, a fait découvrir le jeu à travers le ponnuki-go lors d’une animation de quartier à Lorient, en organisant un mini-tournoi dont le vainqueur est reparti avec un go-ban fait maison. C’est à la suite de cette animation que l’idée de monter une association naît, d’où ce club, le « Go kelc’h d’an Oriant » pour jouer et faire découvrir le jeu de Go, et patati et patata : tout s’enchaîne sans point de coupe, et le bord sud du Morbihan s’orne bientôt d’un magnifique fuseki chinois.

Après quatre mois d’existence, il y a aujourd’hui un noyau de six protons et une bonne dizaine d’électrons qui se retrouvent pour jouer tous les mardis soirs au café « Le Facteur » à partir de 20 heures. On trouvera sur place des go-ban faits maison (en carton et en placoplatre) et des pierres, de sorte que qui veut jouer, peut. Patrick Zemb interviendra une fois par mois au club pour nous faire profiter de son savoir. Ceux qui ne pourrait venir ce soir là peuvent nous retrouver le mercredi matin, de 10 heures à midi, au magasin « Le palais d’Aubéron », où notre plus jeune jeunesse à cinq ans (bisous Mélusine).

Stéphane tient à remercier les clubs de Guidel, Nantes, Concarneau et Paris (« Le Lescot ») pour leur accueil et Mickaël, les organisateurs du tournoi de Grenoble (le tournoi où je me suis trompé sur le nombre de rondes). Nous espérons à l’avenir organiser, nous aussi, un tournoi à Lorient.

 

Stéphane, président.

 

Mickaël, trésorier.